ScoLibris diffuse une lettre d'informations 2 à 3 fois par an, pour la recevoir, c'est ici.
Pour continuer nos actions de soutien aux livres en Afrique, aux associations porteuses de projet de livres en France, nous avons besoin de votre aide !
La nouvelle méthode de lecture-écriture pour adultes analphabètes
Ce projet vise à publier un ensemble d’outils pour l’apprentissage du français à destination des adultes analphabètes et/ou des illettrés en situation d’analphabétisme fonctionnel qui résident en France.
Venez nous aidez
Quelques heures, un mois ou de manière régulière, vous pouvez participer à la grande aventure ScoLibris et ALterLibris.
Accompagnement global des éditions Arabesques de Tunisie
À l’été 2012, ScoLibris reçoit une demande d’une jeune équipe d’auteurs en Tunisie : elle a écrit et illustré quelques contes en version bilingue français-tunisien et souhaite du conseil éditorial pour les publier. Dans le cadre du conseil gratuit prodigué par l’association à tout porteur de projet de livre, ScoLibris conseille ces auteurs, diagnostique leurs premiers manuscrits, ce qui leur permet d’ajuster leur projet, et surtout de cibler un public dans un concept répondant à un lectorat identifié. Au vu du potentiel du projet, ScoLibris redirige l’équipe vers un éditeur local. Puis : un éditeur tunisien s’ouvre à la collaboration et des partenaires s’affirment...
A lire
Enjeux de la professionnalisation des filières du livre dans les pays Afrique-Caraïbes-Pacifique - Actes du colloque organisé par Bibliothèques Sans Frontières.
ScoLibris soutient les éditions du Figuier
Bénéficiez en ce moment de l'offre des éditions du Figuier sur ses plus belles collections de littérature jeunesse.
Actualités passées
c'est ici !
Etude ScoLibris : entreprendre une activité éditoriale en Afrique
A l'heure actuelle, l'équipe de ScoLibris mène une enquête sur l'entrepreneuriat éditorial en Afrique. L'objectif est de mettre en avant les succès des éditeurs africains francophones, et de donner à voir comment ils ont réussi à faire face aux différentes difficultés socio-économiques propres à leur contexte d'action et à tordre le coup aux préjugés sur l'entrepreneuriat africain.